Comment déterminer les axes d’amélioration pour mon entreprise?

Précédemment on l’a vu il faut, dans un premier temps, travailler la question à poser pour avoir une réponse pertinente. C’est ainsi que l’on pourra proposer un service ou un produit plus pertinent à ses utilisateurs. La recherche doit en parallèle être structurée pour permettre une démarche d’innovation efficace.

Mieux comprendre son client et ses besoins pour avoir un cap

Innover dans son coin c’est avancer avec des certitudes. Bien souvent, il existe un biais dans les idées que l’on se fait d’une situation et c’est pour cette raison que cette démarche n’est pas très recommandée. Comme exposé précédemment, si la base est mauvaise, la méthode peut être bonne, le résultat ne le sera pas.

Ainsi le plus essentiel est de partir d’une problématique qui prend naissance de vraies contraintes, du terrain. Souvent, les observations servent de base aux méthodes d’innovation car elles donnent du jus permettant de créer un nombre de choses absolu et pertinent pour guider le travail qui suivra.

Ainsi grâce à des interviews, des tests utilisateurs, les groupes de travail vont pouvoir prendre en note les travers du produit ou service, comprendre les problèmes et pouvoir poser des problématiques. C’est aussi à ce moment là que l’on peut créer des personas pour arbitrer les choix qui arriveront lors du processus d’innovation.

Travailler à l’analyse des leviers d’innovation avec son utilisateur ou avec les acteurs

Les remontés terrain permettent la création d’une ou plusieurs problématiques qui serviront de base de travail pour produire de l’innovation. Ces données servent de graine. Néanmoins il faudra créer de la valeur par la suite. C’est par cette problématique que l’on formulera la « proposition de valeur ».

Ensuite, Il faudra rechercher des solutions. Et quoi de mieux pour ça que d’être à plusieurs pour rebondir sur les idées des uns des autres. C’est ce que l’on appel Brainstorming ou même atelier de co-création quand on intègre l’utilisateur comme acteur de la recherche de solutions. Travailler avec l’utilisateur permet rapidement intégrer son point de vu et de favoriser l’intégration de la solution à venir sur la marché.

Bluet design anime un atelier UX design thinking pour Design'in à Nantes
Bluet design anime un atelier UX design thinking pour Design’in à Nantes

La recherche de solutions doit apporter un réponse plus pertinente que l’ancienne à la situation d’usage déterminée dans l’analyse terrain.

Pour aller plus loin : Les ateliers d’initiation à la pensée centrée utilisateur

L’usage au centre du métier de designer

Le designer placé dans les équipes est un avantage non négligeable pour faire avancer le processus. Grace à sa formation et à ses aptitudes il va permettre :

  • d’animer les ateliers pour avancer plus rapidement sans s’éparpiller
  • de relancer les idées pour avoir une masse de créativité plus grande à trier
  • de toujours garder en tête l’intérêt de l’utilisateur sans brider les idées autres
  • d’avoir un regard critique en toute bienveillance, ne pas brider l’humain, toute idée est bonne à prendre
  • de retranscrire le contenu des échanges de manière pédagogique (visuel)

Le design vient nourrir la démarche car c’est aussi son métier que d’avoir une position d’empathie pour l’utilisateur. Il sera naturellement force de proposition lors des échanges pour permettre l’émulation.

Par la suite, il pourra retranscrire les données et concepts qui sont nés des échanges. Se faisant il les rendra plus lisibles et plus simples à arbitrer. Plus tard il pourra aussi être acteur lors de la création de prototypes pour faire des tests de concepts et gagner en réactivité lors des boucles itératives de conception pour arriver à la preuve de concept, le « POC »

Pour aller plus loin : Les compétences et services de l’agence de design

Envie d’échanger?

N’hésitez pas à me contacter directement ou à utiliser le formulaire ci-dessous.