P2B#002 Série en développement

Un idée me trotte en tête depuis un moment. Actuellement, je reprends de manière plus régulière ce projet. Je me suis donné un temps chaque semaine pour que le développement puisse être mené en parallèle des activités de l’agence.

L’état du projet, je réfléchis à d’autres tables

La première table a été réalisée à la main il y a un an et valide l’esthétique du projet. Pour le moment, seuls quelques amis ont pu voir le résultat. Je reprends plus activement la suite.

3D Table basse inspirée du tracé des 24h du Mans
3D Table basse inspirée du tracé des 24h du Mans
Réalisation de la première table 24h du Mans
Réalisation de la première table 24h du Mans

Partant de cette première version, des améliorations sont à effectuer. Les pieds de la table basse prennent du jeu au fur et à mesure du temps. Ainsi, je dois rendre plus robuste le principe d’assemblage. D’autres détails sont aussi à revoir.

Étape 2 du projet : le développement des premiers usinages CNC

Pour la première série, j’ai choisi de travailler sur 6 pièces qui seront sous traitées à un atelier spécialisé dans le bois, à Treillières. Pourquoi 6 tables? Ce chiffre est dans un premier temps guidé par la matière première. En fait, le plateau que j’utilise comme base permet d’y intégrer ce nombre exact de plateaux et leurs pieds.

En amont du choix du sous traitant, il a fallu déterminer le choix du bois qui allait constituer le plateau. Je suis resté sur le Frêne et le Sapelli pour la marqueterie. Les matériaux restent identiques au premier prototype. Il me faut encore acter l’épaisseur du plateau de bois que j’utiliserai. Il existe des épaisseurs standards pour la fabrication des panneaux. Je devrai utiliser l’une d’elle pour réduire les coût de fabrication.

Feuilles de placage en Sapelli
Feuilles de placage en Sapelli

Une étape nécessaire pour chiffrer le coût des pièces pour la série

En ce moment, le gros travail consiste à mettre en place une logique pour rendre économiquement viable ce projet. Principalement, il me faut établir une liste assez précise des couts liés à la réalisation d’une table. Dans le coût de revient on va trouver plusieurs postes importants :

  • la matière première (plateau et feuilles de marqueterie)
  • la sous traitance (l’usinage des pièces)
  • le temps de réalisation des assemblages
  • l’amortissement des machines
  • les frais (envoi, packaging, communication)

Par la suite, il faudra ajouter des marges pour que le projet dégage un bénéfice. Ce bénéfice va permettre d’investir dans de nouveaux modèles et de faire évoluer le projet. De surcroit, il y aura peut être des intermédiaires ou des prescripteurs à rémunérer.

Une fois tout ces coûts listés, on obtient un prix de vente public en hors taxe qui devra être majoré de 20% pour le TVA. Tout ça mis bout a bout, le prix final prend forme.

Pour réduire au maximum les premiers coûts, il est nécessaire d’investir dans des machines et d’acheter en lot. Dans un premier temps, je ne pourrai pas faire ces économies d’échelle. En effet, le projet étant à ses débuts, il est nécessaire d’avoir des retours du marché avant d’investir plus massivement.

Pour la suite du développement

Pour la suite du projet, je dois déposer la marque que j’ai choisie pour commercialiser les tables. Une fois cette étape réalisée, je commencerai la mise en place du site vitrine. Ce site accueillera par la suite la vente en ligne des différents modèles de table.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

P2B#002 Série en développement - | BLUET DESIGN |